Grand prix de Monaco

Le Grand Prix de Monaco

Une voiture avec chauffeur peut faire rêver… Mais conduire sa propre voiture sur un circuit parmi les plus grands coureurs est au-delà du rêve, l’on pourrait qualifier ça de privilège ! Créé en 1929, le Grand Prix de Monaco est un événement incontournable. Que l’on aime ou non, tous en parle. Azur Premium Services, qui couvre cette actualité, vous parle des points à ne pas manquer.

Grand Prix de Monaco
https://www.flickr.com/photos/infinitiglobal/

Les débuts du Grand Prix

La première course fût remportée par William Grover-Williams au volant d’une Bugatti. Cependant, le Grand Prix ne s’est pas installé aussi facilement. Après cette première course il a fallu attendre 14 ans pour qu’elle réapparaisse. Seulement, elle disparaitra aussi tôt pour faire son come-back en 1955. C’est à partir de cette année-là qu’elle figure chaque année au calendrier du championnat du Monde de Formule 1.

Quelques informations

Pour comprendre l’ampleur de ce phénomène, il est tout d’abord important de comprendre son importance. Il s’agit d’un rêve pour les plus grands pilotes de pouvoir participer à cette course mythique, voire de la gagner comme l’a fait pour la troisième fois d’affilé Nico Rosberg de l’écurie Mercedes il y a peu. Malgré les apparences, ce Grand Prix est le plus lent et le plus dur Championnat du Monde de Formule 1.

73ème Grand Prix de Monaco

Cette année le Grand Prix de Monaco s’est déroulé du 21 Mai au 24 mai et a été remporté pour la troisième fois consécutive par Nico Rosberg. Durant ces dates, le circuit a été fermé à la circulation afin de permettre les essais libres de chaque écurie ainsi que les essais qualificatifs.

Le grand départ du 73ème Grand Prix de Monaco a donc eu lieu le dimanche 24 mai à 14 heures. Il a compté pas moins de 78 tours pour offrir la première place et 25 points à Nico Rosberg.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam